L'intolérance au gluten

Un fléau méconnu

Les effets du gluten sur notre métabolisme

Certaines personnes ont la faculté d'ingérer du gluten sans aucune conséquence pathologique, mais ils sont rares, de plus en plus rares.

 

D'autres manifesteront certaines pathologies mais ne feront aucun lien avec les intolérances alimentaires. Certains individus sensibles à ces  substances développeront des maladies ou des troubles.

 

Le gluten peut provoquer des lésions de la muqueuse jéjunale corrélée à toute une série de symptômes.

L’alimentation est un facteur environnemental qui excite le système immunitaire, ce qui fait que la réaction immunitaire s’auto-entretient. Si vous arrêtez de stimuler le système  immunitaire, les choses se calment et petit à petit, il y a une régulation.

Intolerance au gluten.jpeg

Le gluten et les atteintes neurologiques

Sans graisse, riche en fibres, en magnésium et en vitamines B1 et B6, le pain pourrait être un parfait aliment santé, base idéale d’une alimentation saine et équilibrée. Mais…

Nombreuses sont les personnes souffrant de diverses maladies et troubles dès lors qu’elles s’alimentent avec ce « mythique aliment » qu’est le pain.

Maladie coeliaque, maladie de Crohn, cancer des intestins, ajoutés aux pathologies psychiatriques et divers troubles du comportement tels l’autisme, l’hyperactivité, les troubles scolaires ou encore la schizophrénie… Bref tant de pathologies, troubles mentaux plus divers les uns que les autres dont le principal responsable incriminé est… le gluten du pain ! Et malheureusement, nos enfants sont en première ligne concernant les risques.